KVZ Hament    RFC Aurora    Spartak Grostov
Champions League Phase de poule

Un éclair dans la nuit

11 nov. 2020 par Gwench

Sie sind die Besten... ♪♫ Retour en ce mardi soir de la Ligue des Champions, avec le début de la phase retour des matches de groupes. Enfin le retour au premier plan des clubs simtopiens ?

REAL MADRID - KVZ HAMENT

Battu de peu, à l'aller au Komp (1-2) par les Espagnols, le KV se déplaçait au Bernabeu avec l'espoir d'accrocher un petit quelque chose. Deux choses vont vite faire basculer la rencontre à sens unique. Tout d'abord l'ouverture du score dès la 6e minute par Asensio, sur un long centre, étrangement seul au point de pénalty ; puis une faute un peu bête d'Ordets sur Varane dans la surface de réparation, offrant un pénalty qu'Isco transforma facilement (23e). Breakés rapidement, les Kompers errèrent comme une âme en peine sur la pelouse de Bernabeu. Le retour aux vestiaires se fit avec un dernier coup dur : la blessure de Konoplyanka à la 38e minute. En seconde période, le KVZH essaya surtout de ne pas encaisser d'autre but, tout en espérant une ouverture en contre dans le dos de la défense madrilène. En vain. Pire, à la 89e minute, Kepa fit une boulette royale, tel Lloris en finale de Coupe du Monde 2018 face à la Croatie. Mettant trop de temps à dégager, il se fit chiper le ballon dans les pieds par Asension qui ne rata pas l'offrande. Le Real s'impose 3-0. Le KV possède encore une chance de voir le printemps européen, car dans le même temps Porto a été battu par l'Inter.

Inter - Porto : 3-1

1- Real : 9 pts
2- Inter : 8 pts

3- Porto : 4 pts
4- KVZH : 1 pt


 

LIVERPOOL - SPARTAK GROSTOV

Dispatchés façon puzzle lors du match aller à Grostov (3-6) par un Liverpool des grands soirs, le Spartak se déplaçait à Anfield avec la volonté de ne pas encaisser une nouvelle rouste. Et le but marqué dès la 3e minute par Shaqiri laissait présager du pire. Au point d'en oublier le magnifique "You'll Never Walk Alone" entonné par un stade plein à craquer. Toutefois, au contraire du match aller, Grostov réussit à ne pas perdre pied et même à mettre ce dernier sur le ballon. Petit à petit, les Ours du Vostok sortirent la tête de l'eau et leur leader Ryan Babel montra l'exemple en égalisant à la 25e minute. Sur une frappe d'Idrizi repoussée par le portier liverpuldien, le buteur néerlandais arriva au bon moment pour reprendre victorieusement à bout portant. Grostov parvint à conserver ce score jusqu'à la pause, avec un Cathcart de haute volée en défense centrale. Au retour des vestiaires, c'est ce même Cathcart qui fit taire tout un stade. Une tête trop forte pour les gants du gardien (53e) et Grostov se retrouvait à mener dans la partie ! Liverpool accusait le coup mais parvenait tout de même à se relancer après l'heure de jeu. Sur coup de pied arrêté, après une séance de ping-pong improbable qui aura vu le ballon heurter la barre puis le poteau pour finir sur la tête de Henderson (66e). Le résultat était tout de même intéressant pour Grostov qui resserra les rangs pour le conserver. Mais, contre le cours du jeu, en fin de partie, le Spartak hérita d'un lointain coup-franc indirect, tiré par Reuter, pour le second poteau où surgit Idrizi pour le reprendre de volée au ras du premier poteau ! A la 84e minute, le Spartak repassait de nouveau en tête et, cette fois, définitivement ! Grostov réalise une énorme performance en Angleterre sur la pelouse des Reds ! Avec cette victoire, le Spartak s'empare de la 3e place du groupe.

Séville - Celtic : 2-1

1- Liverpool : 9 pts (+6)
2- Séville : 9 pts (+3)

3- Spartak Grostov : 4 pts
4- Celtic : 1 pt


 

RFC AURORA - AJAX AMSTERDAM

Bien mal lancés dans leur campagne européenne, les Auroréens abordent cette phase retour avec l'espoir de prendre le plus de points possibles. Pour une qualification printanière, on verra à la fin... La rencontre contre les Lanciers démarra comme dans un rêve, avec deux buts de Noël Martinez en six minutes. A la 18e minute, récupérant le ballon au milieu de terrain, Martinez s'enfonça vers la surface de réparation. Pas attaqué, il put entrer dans les 18 mètres pour placer une lourde frappe au ras du poteau de Onana. Quelques minutes plus tard, c'est sur un magnifique coup-franc enroulé par-dessus le mur qui trouva les filets d'Onana. Martinez pouvait exulter avec le kop, les planètes semblaient enfin s'aligner. Semblaient. La machine s'est déréglée dans la foulée et Aurora est retombée dans ses travers. Une défense peu hargneuse, un van de Beek qui tente sa chance de loin et un Drulip trop lent à réagir. L'Ajax se relançait de belle manière et allait égaliser quelques instants plus tard par Lasse Schöne (38e), sur une passe de van de Beek. Le match se durcit un peu plus, car Aurora était vexée de s'être fait rejointe facilement. Avec surprise, c'est un joueur de l'Ajax qui a craqué avant la pause, se faisant expulser à la 43e minute (Ziyech). En seconde période, le RFCA buta sur une défense amsteldamoise recroquevillée sur elle-même. Le temps défila durant la seconde période, sans qu'Aurora ne parvienne à se montrer dangereux. Et la rencontre vira au cauchemar, à la 89e minute, avec une boulette de Drulip sur un coup-franc de Schöne. Masqué au départ du ballon, le portier simtopien apprécia mal la course du ballon, le repoussant dans ses filets... Au bout du bout, Aurora laisse encore filer des points, mais peut encore espérer accrocher la consolante pour l'Europa League.

FC Barcelone - Club Bruges : 1-0

1- Barcelone : 10 pts
2- Ajax : 9 pts

3- Club Bruges : 2 pts
4- RFC Aurora : 1 pt


Tous les articles +