S-Ligue 1

Bataille pour le trône

08 nov. 2020 par Gwench

Douzième journée de S-Ligue 1, avec en point d'orgue une bataille pour la première place entre Heiwashima United et United of Saint-Patrick. Shadows contre Leprechauns. Winter is coming !

Avant d'aborder ce duel au sommet, commençons par les rencontres qui se sont terminé sur un score de parité. Ce soir, il y a eu trois résultats sans vainqueur. A Armorbeek, le RRCA recevait des Aguazul Papaya en manque de résultats dans cette SL1. Mais pas en manque de rythme, vue la prestation fournie par les Iguanes qui ont dominé les Blues lors de ce déplacement. Une possession de balle à 60% mais un résultat nul arraché après l'heure de jeu. Les joueurs d'Armorbeek ont su prendre le match, malgré tout, par le bon bout en ouvrant la marque à la 10e minute par Ulloa. Une jolie frappe placée dans le soupirail gauche de Vaclik lançait donc le match. Par la suite, Armorbeek a souvent plié mais sans jamais rompre, jusqu'à la 68e minute. Difficile de résister au coup-franc magnifique de Giovinco. Les Aguazul s'en sortent bien, mais peuvent s'estimer déçus du résultat, il y avait la place pour quelque chose. Armorbeek semble s'essouffler en ce moment : 2 points en 4 matches.
Spremberg est depuis quelques temps sur une pente descendante, après avoir connu un très bon début de championnat. Face à lui, ce soir, les affamés d'Irwellshire United qui ambitionnent de grandes choses cette saison. Ils ont vite montré leurs ambitions en ouvrant la marque par Curry dès la 16e minute, sur une frappe lointaine (la spécialité de la SL1...). Ensuite, ce fut Fort Alamo, Spremberg essayant tant bien que mal d'égaliser devant son public. Puis, à la 75e minute, un peu par surprise, Amstrong fit une réponse du berger à la bergère avec un but similaire à celui de Curry. Un partout, Spremberg met fin à une série de 4 défaites, tandis qu'Irwellshire United perd quelques points dans la lutte pour le titre.



Enfin, Warwickal FC accueillait un RFC Aurora tout heureux de sa première victoire en championnat dimanche dernier (2-1 contre Spremberg). Ce fut un match ouvert et très animé, surtout en première période, puisque les Lions ouvrirent la marque à la 15e minute par Leewarden, son premier but en championnat de la saison en 12 rencontres (dont 11 comme titulaire). Devinez comment le buteur de Warwickal a trouvé la faille ? Sur une frappe lointaine évidemment. Aurora sut réagir rapidement par Kruse (19e), à la réception d'une magnifique contre-attaque. Drulip trouva loin devant Saint-Cloud à gauche, qui remit plein axe sur un Kruse totalement démarqué et seul face au portier. La partie s'équilibra, mais bascula de nouveau avant la pause, quand Berchiche redonna l'avantage aux locaux à la 45e+1, sur un superbe coup-franc enroulé par-dessus le mur auroréen. En seconde période, ce fut plus compliqué de part et d'autre pour attaquer et, alors qu'on entrait dans le money-time, le RFC Aurora trouva la faille. De nouveau, sur une frappe lointaine, bien aidé par une faute de mains de Jerry Khan (85e). Aurora grapille quelques points qui seront peut-être utiles plus tard. Pour Warwickal, c'est du surplace, avec ce 6e point récolté en 4 journées...

Quelques petites surprises aussi à noter, ce soir. La première, à Arcandias, avec un FCA en forme pour accueillir le Ventmer Kamitoshi, vainqueur de son derby la semaine passée. Les Arcandiais ont réalisé un match solide et offensif. Bien en place, les Jaunards ont vite mis le Ventmer sous l'éteignoir. Ponthias ouvrit les hostilités à la 8e minute, à la réception d'un superbe centre d'Auger. Un peu plus tard, Kamitoshi sut réagir grâce à son buteur de talent Sergio Léon. Nacho Monreal, seul côté gauche, put placer un bon centre aérien dans la boîte. Léon, seul contre trois Arcandiais, s'éleva plus haut pour reprendre de la tête (23e). Cela ne fut pas suffisant pour rééquilibrer les débats puisque rapidement Arcandias reprit les devants. Une classique simtopienne, plein axe, Guzman étant légèrement masqué au départ de la balle, qui permit à Arcandias de basculer en tête à la pause. La victoire fut définitivement acquise dès le retour des vestiaires, quand N'Diaye trouva le chemin des filets à la 46e minute. Cette fois, le Ventmer s'éteignit définitivement.
A Tygres, le Standard recevait un Zénith Kirkov en panne de buts (seulement 9 buts en 11 journées). Au cours d'un match avare en occasions, les buteurs eurent la délicate mission de se montrer très efficace. A ce petit jeu, ce furent les joueurs de Kirkov qui surent tirer leur épingle du jeu. D'abord par Pat Hernité, à l'affut dans la surface du moindre ballon qui trainerait (8e), puis par Josko Tomic (23e) de la tête, qui reprit une déviation de Hernité. Sans forcer et avec beaucoup de réalisme, le Zénith Kirkov bascula en tête (2-0) à la pause. Le jeu étant plutôt fermé en seconde période, Kirkov put gérer tranquillement son avance pour remporter son 4e match de la saison. Pour le Standard, c'est la zone de relégation à la différence de but qui s'annonce ce soir.



Passons rapidement sur la formalité du soir, la victoire du KVZ Hament sur la pelouse des Ulysses. La lanterne rouge a fait illusion pendant 28 minutes, durant lesquelles elle fit montre d'opposition corsée au KV. Durant ce laps de temps, Aström ouvrit la marque comme un renard des surfaces en propulsant le ballon qui trainait au point de pénalty dans les filets de Kepa qui s'était raté. Ensuite, ce fut le show Forlin qui égalisa de la tête sur corner, puis donna un avantage qui allait s'annoncer définitif, sur un nouveau corner, d'une volée croisée du plat du pied. Sécurité. Sans forcer, ni puiser dans son énergie, le KVZ Hament aligne une 3e victoire d'affilée et entre aux places européennes ce soir (5e).
Places européennes très disputées, avec un SK Dvalinn qui s'impose 2-0 contre le Spartak Grostov, au cours d'un match dominateur et deux buts marqués rapidement pour décourager les Ours du Vostok. Xander puis Martinez marquèrent des buts copier/coller pour offrir une victoire qui place les Cerfs à la 4e place au bout de cette 12e journée.
Enfin, Sliasthorp VK a réussi le coup de force de se relancer ce soir en venant à bout d'un Kattegat IF en plein décrochage en ce moment. Le KIF aligne une 3e défaite d'affilée. Il faut dire que le but plein d'opportunisme de Samuel à la 33e minute a coupé les pattes aux Canaris. Ensuite, sans que le score ne bouge, Sliasthorp a su gérer sa courte avance pour s'imposer et remonter à la 9e place du général.



Abordons maintenant le duel de cette 12e journée, l'opposition entre Heiwashima United, les Shadows, contre United of Saint-Patrick, les Leprechauns. On attendait une domination à domicile plus nette de Heiwashima, mais ce soir, les Shadows ont préféré laisser le ballon à leurs invités. Ce qui ne les a pas empêchés de faire le match et d'arroser les buts de Farrell (19 tirs !), tandis que leur défense muselait Benedetto et Griffin (seulement 6 tirs pour les Leprechauns). Avec une régularité de métronome (31e, 51e, 82e), les Heiwashimans ont travaillé leur victoire et la conservation de la place sur le trône. Zivkovic, à la réception d'un centre dévié de la tête par un défenseur de St-Pat', trompa la vigilance de Farrell au second poteau. Puis, Roque Mesa put reprendre sans opposition un coup-franc indirect de Zivkovic, au point de pénalty. Farrell ne pouvait rien faire. Enfin, Junior Moraes acheva les Leprechauns en venant tacler victorieusement le ballon à la suite d'un long centre dans la surface de réparation. Heiwashima est plus que jamais lancé dans la course vers son premier titre. Mais il reste encore les deux tiers du championnat à disputer...


Tous les articles +