S-Ligue 2

Changement au sommet

07 nov. 2020 par Seb

Dixième journée de S-Ligue 2, et nous arrivons déjà au tiers de cette saison ! Le premier tiers a révélé aux yeux du pays le Pastis Sans Glaçons, équipe inattendue a la première place et qui l'occupe toujours, mais est-ce que leur trône vacillera ?

 

Et bien, il semblerait bien que oui, car pour la première fois depuis la 3e journée, le Pastis SG ne sera pas le leader du soir. La faute a leur prestation insipide contre le KE qui se déplaçait justement en terres pangéennes avec l'espoir d'avoir un bon résultat, une mission rapidement réussie puisque Bolungarvik (5e minute) et Hilpert (18e minute) donnèrent rapidement un avantage décisif aux visiteurs. Le Pastis SG tentera bien de revenir au score, et arrive à faire la moitié du chemin en seconde mi-temps sur un but de March, mais cela ne suffira pas et le Pastis SG perd trois précieux points qui ne leur permettent pas de conserver leur fauteuil si convoité.

 

Les heureux élus du soir, ce sont les joueurs du Koruboyama FC qui se déplaçaient sur la pelouse du Dinamo Maramures. Longtemps en embuscade, en étant souvent sur le podium, les asahites accèdent enfin a cette première place, et pourtant, c'était très mal parti pour les visiteurs ! Les locaux ont en effet eu pendant très longtemps la maîtrise du match, et leur milieu offensif Traoré permet au Dinamo de mener 1-0 à la 10e, puis 2-0 à la 63e. Mais la défense de Maramures baissa trop la garde ensuite : Aehelstan (68e) puis Yagami (73e s.p.) arrachent en cinq petites minutes l'égalisation, et le clou du spectacle pour le Koruboyama FC nous vient de Aehelstan qui marque son second but dans le temps additionnel, et permet aux siens d'arracher les trois points qui leur permettent de devancer le reste du championnat.

 

Leur avance reste cependant faible : et la concurrence n'est jamais trop loin en S-Ligue 2. La preuve avec le RSC Sugata qui a joué un drôle de match sur la pelouse du Nagashuku SC. Drôle de match quand on regarde les statistiques : 67% de possession pour Sugata, mais seulement 3 tirs au total dans ce match, contre 26 tirs pour le Nagashuku SC ! Autant dire que l'attaque du RSC Sugata était particulièrement peu inspirée. Heureusement pour les visiteurs, leur défense tient bon et ils obtiennent même un pénalty, concrétisé par Funke, a la suite d'une terrible faute de Esquivel qui lui vaudra une expulsion. Ce sera l'unique but de la partie, et cette victoire sur le plus petit des scores permet au RSC Sugata de s'accrocher au podium.

 

Ce revers du Nagashuku SC profite au Pais del Castillet, qui se rapproche de plus en plus du podium. Les catalans se déplaçaient sur la pelouse du SK Lawdrikt et les deux équipes nous ont offert un match plutôt fermé : même si les deux équipes nous ont offert diverses occasions, les défenses des équipes ont fait leur travail et ont fait échouer les ambitions des uns et des autres. Jusqu'à la 82e minute, ou Jacob Woods profita d'un trou dans la défense adverse pour marquer le seul but du match.

 

Toujours à Pumacana, on retrouve le Rapyuta United qui affrontait une autre équipe de la région, le Sporting Burias. Le début du match fut animé : car même si le Sporting Burias alignait une composition défensive, en voulant jouer le contre, ce sont eux qui ont été les plus dangereux lors du début de match, et leur tactique paye a la 27e minute grâce a Moustikar. Mais rapidement les insulaires vont reprendre les devants, et ils égalisent grâce à un malencontreux csc de Terrwolly. La seconde mi-temps est bien plus calme, même si Belfodil en profitera pour donner l'avantage à Rapyuta, un avantage qui ne sera jamais réellement menacé jusqu'à la fin du match.

 

Chez les mal-classés, on retrouve l'AC Klim qui accueillait le Newstone FC avec comme unique objectif de ne plus être lanterne rouge. Encore une fois, c'est un échec pour les locaux, puisque le Newstone FC ne donnera aucun répit durant la première mi-temps, avec trois buts inscrits par Brennan, Wuan puis Scherbak. Les visiteurs se contenteront de défendre durant la seconde mi-temps, et même si M'Papré réduit le score à la 61e minute, l'AC Klim ne montrera jamais suffisamment d'ambition pour tenter d'arracher le nul.

 

Enfin, pour conclure, deux matchs qui ne se sont pas démarqués par leur aspect spectaculaire, au contraire : tout d'abord l'AS San Cataldo qui recevait le RB Jugerborg et qui concède la défaite après un but de Lafôret sur pénalty, un pénalty finalement logique quand on regarde le nombre de cartons jaunes récoltés par San Cataldo. Puis enfin, le Zénith Ristov qui l'emporte 1-0 à domicile contre le SKB Kluisberg dans un match qui, la aussi, se démarque surtout par le nombre de fautes de l'équipe perdante, avec notamment Kromah qui récolte deux cartons jaunes en 4 minutes, et qui est logiquement exclu.


Tous les articles +