Coupe de la Ligue Seizièmes de finale

Le tenant n'a pas tenu

29 juil. 2020 par Gwench

C'est la première fois cette saison que toutes les équipes (moins 2, éliminées en barrages) prennent part à une compétition officielle à Simtopia. Les 16èmes de finale de la Coupe de la Ligue ont eu lieu ce soir et, le moins qu'on puisse dire, c'est que l'ordre a été plutôt respecté lors des rencontres entre S-Ligue 1 et S-Ligue 2. Mais il n'y a pas eu d'équipes ridiculisées, ce qui laisse à penser qu'il faudra aussi compter sur la SL2 lorsqu'il s'agira d'aller chercher la Coupe de Simtopia.



Par exemple, les Aguazul Papaya recevaient le PSG (pour Pastis Sans Glaçons) et ce fut tout sauf une partie de plaisir. Pendant presque une heure, les Pastagas ont tenu tête aux Iguanes, les faisant sortir de leurs gonds (Giovinco expulsé à la 46e). Cette expulsion eut l'effet inverse, amenant les locaux à se concentrer de plus belle, ce qui leur permit de passer la vitesse supérieure et de trouver en Zahavi l'homme providentiel du soir (doublé). Les Aguazul feront certainement plus attention au prochain tour s'ils croisent la route d'une S-Ligue 2. Et ce schéma de match compliqué contre un soi-disant plus petit s'est répété quelques fois. A Knattflag... Knattfreg... chez le KE, les triples champions de Simtopia du KVZ Hament se sont fait peur en concédant un but au bout de 120 secondes de jeu (Hegstad). Piqués au vif, les Kompers ont envoyé le bulldozer Austin en mission, dont il est revenu vainqueur, marquant aussi un doublé (5e, 54e).



A Dvalinn, ce fut compliqué aussi, heureusement que Pecina a débloqué le score contre Rapyuta Utd. Ce fut compliqué pour les vainqueurs de la Coupe nationale contre des Pirates près à tout pour s'emparer de la victoire (mais fair-play, hein). Arcandias a failli se faire piéger aussi sur la pelouse de Nagashuku. Les Arcandiais ont cru avoir match gagné trop vite, après leurs deux buts rapidement inscrits (Sainz 16e, Auger 32e) et ils se relachèrent. Nagashuku, par El Fenomeno, reprit espoir en début de seconde période (46e) et poussa la défense des Jaunards dans ses retranchements. Arcandias a tenu bon, mais ce fut stressant en fin de rencontre. Cela le fut moins à St-Patrick où les Leprechauns ont manoeuvré facilement des Zèbres pas encore bien en place. Coupables de trous dans la défense, le RSC Sugata a laissé des boulevards à United of, ce dont Tlantian et Benedetto profitèrent. Plus concentrés que leurs adversaires, guettant des opportunités de contre-attaques, St-Patrick a géré tranquillement son entrée dans le tournoi.



Mais, malgré tout, la magie des coupes est de réserver une ou plusieurs surprises. Ce soir, elle est arrivée directement du tenant du titre : Sliasthorp VK. En déplacement à Jugerborg, pour affronter le RB Jugerborg 2020, les Lil'Ratons ont déchanté sévèrement. En manque de rythme, ils prirent les vagues du RasenBall les unes après les autres. Rapidement, Freddy Kling puis Jocelyn Lafôret ont offert à leur club un break solide. Sliasthorp a bien tenté de revenir, mais la charnière Morrow - Kitsuro a bien bloqué Hiroyasu, encore en recherche de repères avec ses nouveaux partenaires. Au retour des vestiaires, l'affaire se gâta définitivement pour les tenants du titre puisque Kling ajouta un 3e but. N'y croyant plus, les Lil'Ratons ont laissé couler le match, même si Teemu Makela a sauvé l'honneur en fin de rencontre.

Par ailleurs, on a assisté à de beaux duels entre les Ulysses et Kattegat, ainsi qu'entre Aurora et Grostov. A chaque fois, les deux rencontres ont eu besoin des prolongations pour trouver leurs vainqueurs. Au Stade de la Côte de Lumière, les Ulysses ont toujours couru après le score, mais dans la dernière minute des prolongations, Rashica a offert la qualification au KIF. A Aurora, c'est le Spartak qui s'en sort bien, après avoir été mené deux fois, il est parvenu à marquer le but de la victoire durant les prolongations. Sousa peut être remercié par les supporters.



Entre clubs de S-Ligue 1, dans le derby des United, c'est un pénalty justifié qui a offert la victoire à Irwellshire sur la pelouse de Heiwashima. Les Big'Ratons ont mené les débats, ouvrant le score dès la 5e minute par Mironiscenko. Tout en gestion, ils ont réussi à contenir les Shadows jusqu'à l'heure de jeu, quand Lovric sortit de la boîte pour égaliser. Dans la foulée, la défense heiwashimane ne se replaça pas bien et, prise de vitesse, fut obligée de faire faute dans sa surface. La suite, on la connait. A Spremberg, l'heure est au renouveau et à l'envie d'effacer la triste saison passée des mémoires. Les joueurs l'ont bien compris contre Warwickal, pressant du début à la fin de la rencontre. Ce ne fut pas sans difficultés, notamment avec l'égalisation de Le Spermelier à la 37e minute, un peu contre le cours du jeu. Mais Ilicic, déjà auteur du premier but, fut celui du 2 à 1, 180 secondes après l'égalisation. A l'heure de jeu, Armstrong enterra les derniers espoirs de Warwickal FC. A Kamitoshi, les finalistes 2019 ont bien commencé leur Coupe de la Ligue en venant à bout de joueurs du Standard Tygres ayant peut-être déjà la tête aux qualifications en Europa League. Après une 1ère période équilibrée, le Standard finit par baisser de pied et Sergio Léon en profita pour marquer un doublé salvateur. Tygres tira beaucoup au but, mais sans succès. L'expulsion en fin de rencontre de Dumercent, côté Ventmer, ne changea pas la donne mais provoqua quelques crises de panique dans la défense, à cause de l'infériorité numérique. Enfin, dans la rencontre Kirkov - Armorbeek, c'est un carton rouge, celui d'Alexandre, qui fit basculer le match en faveur du Zénith. Jusqu'alors à égalité, l'expulsion de la 58e minute a engendré par ricochets les buts de Hilton (66e) puis Mendez (68e) pour Kirkov, qui passe donc ce premier tour avec un coup de pouce de l'adversaire.



Enfin, dans les rencontres inter-SL2, une seule a été jouée facilement pour le vainqueur : celle entre Pais del Castillet et Lawdrikt. Le président du Pais avait faire le fier dans la presse en disant qu'il allait marcher sur Lawdrikt. Ses joueurs l'ont fait, en s'imposant tranquillement 3 buts à rien. Pas forcément une ultra domination, juste de l'efficacité devant le but. Ce qui a fait défaut à Kluisberg, sur sa pelouse, face au Sporting Burias. Vite menés par des buts de Moustikar et Terrwolly (19e et 21e), les Brasseurs ont eu du mal à se montrer dangereux. En fin de match, Mercao Serrano a réduit le score (88e) mais ses coéquipiers ne surent pas profiter de ce momentum pour revenir au score et égaliser. Un petit peu comme l'AS San Cataldo, malmené sur la pelouse du Zénith Ristov en première période (2 buts de Mosciski et Conteh), mais bien rentrés dans la partie en seconde période, parvenant à réduire la marque par Dennis (64e). Trop tournés vers l'avant, ils se sont fait piéger en contre par Danzé pour le 3 à 1, qui scella leur sort. A Koruboyama, ce fut une rencontre intense et disputée, au cours de laquelle les visiteurs du Newstone FC ont mené les débats, ouvrant la marque au coup d'envoi par Scherbak, avant de breaker à la 35e minute par ce même Scherbak. En seconde période, Æthelstan crut remettre les siens dans le bon sens, en réduisant la marque. Mais Newstone remit deux longueurs d'avance, à la 71e minute, par Asimov. Pensant avoir enfin fait le plus dur si près du terme de la rencontre, Newstone fut moins vigilant et Daiki redonna immédiatement des espoirs aux siens (72e). Cette fois, les visiteurs fermèrent leur défense à double tour pour décrocher la qualification.

Au prochain tour, il restera un tiers des équipes qui proviendront de la S-Ligue 2. Pour elles : stop ou encore ?


Tous les articles +