Euro Phase de poule

Merci Platoche !

24 juin 2020 par Gwench

La phase de groupes se termine aujourd'hui avec quatre rencontres : groupe E et groupe F. Pour le premier groupe, la hiérarchie a été respectée (voir brève du jour). Dans le groupe qui nous intéresse, l'Allemagne a fait le job contre la Bosnie en s'imposant 2-0. Du coup, le deal était simple pour Simtopia : s'imposer absolument et espérer finir meilleur troisième.

SIMTOPIA
Othofrez - Bongolo, Jansens, Van Serpy, Grosske - Spazzia, Clavaux - Van Hoof, Del Campo, Meunier - Adémi

SUISSE
Sommer - Mbabu, Elvedi, Akanji, Rodriguez - Xhaka - Sow, Freuler - Embolo, Shaqiri - Drmic

Le but était donc de s'imposer et Simtopia n'en fut jamais proche pendant toute la première période. Ultra dominés, les Simtopiens ont pris le bouillon contre la Suisse. Pas moins de vingt tirs au but ! Capello avait décidé de se passer de Drulip pour mettre Othofrez dans les cages. Le portier d'Irwellshire a réalisé 45 minutes de haute volée, annihilant trois occasions nettes de but. Embolo s'est montré le plus dangereux côté suisse, sur son aile droite et Grosskë a eu pas mal d'efforts à fournir. Mais Simtopia tint bon, malgré la marée, et l'espoir était sauf à la pause.

Au retour des vestiaires, la paire de milieux défensifs, Spazzia et Clavaux, joua un cran plus haut, ce qui perturba Sow et Freuler. Les débats s'équilibrèrent car la Suisse jouait aussi sa qualification sur ce match, devenant un peu plus prudente. Le jeu baissa en activité, et les attaquants simtopiens commencèrent à sortir la tête de l'eau. Adémi, transparent jusque là, obligea enfin Sommer à s'employer sur quelques frappes. Le changement décisif dans le jeu des Bleus arriva quelques minutes après les entrées en jeu décalées de deux Auroréens : Avramentis et Badfoot, en remplacements de Clavaux et Del Campo. Immédiatement, les Simtopiens jouèrent dans la profondeur avec une bonne entente entre Avaloniens du RFCA et du KVZH. A Simtopia, les supporters respectifs ont dû s'en jeter de la javel dans les yeux de voir leurs joueurs si bien s'entendre avec ceux de l'ennemi. Dans le money-time, les Bleus accélérèrent et se mirent à l'abri rapidement. D'abord grâce à Avramentis, en pivot dans la surface pour Van Hoof à droite pour une frappe au ras du poteau (80e, 1-0), puis sur une magnifique contre-attaque, initiée par Meunier côté gauche pour son pendant à droite Van Hoof. Ce dernier remonta tout le terrain à droite pour délivrer un centre au second poteau où surgit... Meunier pour une volée du gauche à bout portant (82e, 2-0). Simtopia pouvait respirer, d'autant plus que les dernières minutes en mode Fort Alamo ont préservé le score.

Grâce à la réforme voulue par Platini, avec un Euro à 24 équipes, Simtopia passe en huitième de finale en tant que meilleur troisième. Une seule victoire permet donc à Simtopia de poursuivre l'aventure.

1- Allemagne : 9 pts (+6)
2- Bosnie : 4 pts (0)
3- Simtopia : 3 pts (-2)
4- Suisse : 1 pt (-4)


Tous les articles +