Kattegat IF    Spremberg BK
Odinn Cupen Finale

Que du kif !

21 juin 2020 par Malkavens

Bienvenue pour cette Finale de la seconde édition de l’Odinn Cup. A ma droite, Kattegat IF. Dernier finaliste malheureux de la dernière édition (défaite 1-0 après prolongations face à Sliasthorp VK), le club ilien aura à cœur de marquer son nom dans le palmarès de la coupe. Avec un parcours plus que moyen, ils ont quand même réussi à se hisser dans l’ultime rencontre de l’Odinn Cupen. Son expérience de l’année dernière sera sûrement un bel avantage face à son adversaire du jour. Ce dernier est le Spremberg BK. Les Ours polaires ont dû éliminer le dernier vainqueur de la Coupe de Simtopia avec 2 buts dans les 10 dernières minutes, le SK Dvalinn, pour se hisser en finale, il faudra sûrement se réveiller plus tôt pour renverser Kattegat. Il est à noter que les deux clubs se sont rencontrés lors de la phase de poule et le match s’est terminé sur le score de 1-1.

FINALE : KATTEGAT IF vs SPREMBERG BK
Le Asgard Stadium affiche complet pour cette finale 2020 de l’Odinn Cupen qui voit se rencontrer le Kattegat IF et le Spremberg BK. Le schéma tactique des deux formations est le même avec un 4-1-2-3.

Kattegat IF : 
Hradecky – Arias, Osbern, Cuesta, Stryger Larsen – Ingvar – Sveinsson, Ludvigsson – Salvio, Osdvaldsson – Caprari

Spremberg BK : 
Kalinic – Milanovic, Rhodolfo, Radu, Garris – Jensen – Guarin, Del Campo – Ilicic, Renato Augusto – Adémi

C’est Spremberg qui gagne le toss et qui donne donc le coup d’envoi. Les deux équipes ne semblent pas vouloir prendre de risque en ce début de match. La première petite occasion est un tir d’Adémi à la 6e minute, bien bloqué par Hradecky. Les Ours ont la possession et Kattegat semble les attendre pour leur planté des banderilles dans le dos. Guarin tente à son tour une tête timide mais sans danger pour le KIF. Arrive la 17e minute, Salvio a le ballon aux abords de la surface, Jensen tente un tacle mais il décolle ses deux pieds du sol et vient faucher Salvio au niveau de la malléole. Les joueurs de Kattegat entourent l’arbitre mais ce dernier n’a pas hésité, c’est le rouge. Jensen se tient la tête dans les mains, il sait qu’il a fait une énorme erreur. Le SBK va devoir jouer 75 minutes à 10. Derrière c’est Caprari qui joue le coup-franc mais Kalinic s’impose. Les Ours polaires reculent, ce qui est compréhensible, Kattegat en profite par l’intermédiaire de Sveinsson et d’Arias mais ces occasions seront stériles. Spremberg tente de réagir, deux fois par Ilicic, mais ses frappes partent en orbite autour de la Terre. Un dernier coup-franc d’Arias et c’est la mi-temps sur ce 0-0.

Le match reprend aucun changement tactique mis à part que Spremberg joue désormais en 4-1-3-1 par la force des choses. C’est Kattegat qui met la pression avec une première demi-volée d’un Arias très offensif dans cette rencontre. Mais attention au KIF de ne pas trop se découvrir car coup sur coup Guarin, d’une tête à coté, et Adémi, d’une lourde frappe repoussée par Hradecky, ne sont pas loin d’ouvrir le score. Ubbe Lothbrok s’agite sur son banc pour secouer les iliens du KIF. Ces derniers réagissent par une tête de Caprari sans danger pour Kalinic. Les joueurs du KIF se ruent à l’attaque sous les hourras de la foule mais c’est l’erreur que Spremberg attendait. Renato Augusto récupère un ballon sur la gauche, il avance et centre dans la surface. Bilos revient, tente de dégager le cuir de la tête mais celui-ci revient dans les pieds d’Ilicic qui ne se pose pas de question et frappe au niveau du point de pénalty, Hradecky est battu. 0-1. A 10 contre 11, le Spremberg BK mène au score. Il reste une demi-heure de jeu. Nathanaël Kryner applaudit ses joueurs et leur demande de rester concentré.

Le KIF va maintenant prendre plus de risque. Caprari de la tête, Arias sur coup-franc, frappe de Ludvigsson, Kattegat tente à tout va mais ça ne donne rien jusqu’à la 78e minute. Bilos est fauché par par Rhodolfo, Coup-Franc. Arias pose le ballon, se concentre et enroule son ballon, Kalinic est trop court…But et égalisation ! 1-1. A 10 minutes de la fin, les deux équipes sont à égalités. Mais, avec ce but, la confiance semble avoir changé de camp. 5 minutes plus tard, Salvio tente un tir depuis la droite de la surface, il le dévisse totalement mais le ballon traverse les jambes adverses jusque dans les pieds de Sveinsson de l’autre côté. Ce dernier ne se fait pas prier et frappe, Kalinic ne peut rien faire. 2-1. Spremberg n’a plus rien à perdre et se lance à l’attaque alors que Kattegat campe devant sa défense. Impossible pour les Ours, qui commencent à ressentir la fatigue, de percer le coffre-fort du KIF. Les 5 minutes d’arrêts de jeu ne donneront rien. Après sa première finale perdue, Kattegat IF prend sa revanche et remporte l’édition 2020 de l’Odinn Cupen.


Tous les articles +