Euro Phase de poule

Faux départ ?

16 juin 2020 par Gwench

L'Euro 2020 est lancé depuis vendredi et Simtopia ne commence son parcours que ce soir, contre le géant allemand. La Mannschaft, cette équipe à laquelle les Simtopiens n'ont jamais marqué un seul but et en ont encaissé une dizaine. Le pire adversaire possible pour lancer son Euro.

SIMTOPIA
Drulip - Bongolo, De Neville, Grey, Grosskë - Gadj, Del Campo, Spazzia, Provenzi - Adémi, Lafôret

ALLEMAGNE
Ter Stegen - Kimmich, Boateng, Hummels, Heinrichs - Can - Kroos, Havertz - Müller, Brandt - Werner

Comme dans un mauvais rêve, la rencontre a très vite basculé en faveur des Allemands, lancés à l'attaque dès le coup d'envoi. Trop timorés, les Simtopiens ont laissé le ballon à leurs adversaires. Ils surent quoi en faire, notamment Brandt, à la 5e minute qui, après avoir hérité du ballon au coin gauche de la surface de réparation, repiqua sur un pas vers le centre et enchaina une frappe enroulée sur laquelle Drulip ne put rien faire. Les Allemands conservèrent la possession du ballon durant toute la première période, faisant courir comme des hères les Simtopiens. Dépassés et pas en place, ils ont ouvert des espaces pour l'Allemagne. Kroos, sereinement, put s'avancer à 20 mètres plein axe, sans être pressé par la charnière centrale, et placer une lourde frappe dans la lucarne gauche du portier simtopien (43e, 0-2). Abattus, les Simtopiens encaissèrent un troisième but dans les arrêts de jeu, avant la pause, par Brandt une nouvelle fois, de la même façon. Le buteur allemand s'est engouffré dans la surface de réparation pour placer une frappe enroulée de nouveau (45e+1, 0-3). Groß Malheur.



Au retour des vestiaires, Simtopia revint sur le pré avec de meilleures intentions. Jouant plus haut, pressant -enfin- les Allemands, la partie s'équilibra. Il faut dire que la Mannschaft pouvait se contenter de gérer son avance de trois buts. La modification importante dans le jeu simtopien arriva à la 62e minute, quand Akwanifee et Van Serpy entrèrent en lieu et place de Lafôret et Grosskë. Le côté gauche fut plus solide, l'attaque plus mobile avec Akwanifee et Adémi capables de prendre la profondeur ensemble, là où Lafôret a tendance à attendre d'avoir le ballon dans les pieds pour avancer. Quelques minutes plus tard, sur une montée de Van Serpy, ce dernier décala Provenzi qui chercha ses attaquants au point de pénalty. Ter Stegen pensa que sa charnière allait venir intercepter le ballon, mais Tony Gadj fut le plus rapide pour venir reprendre le ballon victorieusement (70e, 1-3). Pour la première fois, Simtopia marquait un but à l'Allemagne. Rien que cela avait le goût de victoire. Il eut surtout l'effet de décomplexer les Simtopiens qui débutèrent le siège du but allemand. Grâce à un nouveau changement, Meunier pour Provenzi, Simtopia reprit espoir. L'ailier du KVZH fixa le jeu au milieu de terrain, sur son aile gauche. Dans l'axe, il vit l'appel d'Adémi. Sur une superbe passe aérienne dans le sens de la course d'Adémi, ce dernier contrôla parfaitement le cuir avant de venir battre à bout portant Ter Stegen (84e, 2-3). Le match nul était possible. Hélas, les deux flèches simtopiennes échouèrent par la suite. Cruellement, ce furent les Allemands qui eurent le dernier mot avec un magnifique coup-franc de Sané à la 90e+3. L'Allemagne s'impose 4-2 dans une rencontre durant laquelle elle prit de haut son adversaire. Son arrogance aurait pu lui faire perdre des points. Quant à Simtopia, c'est une défaite encourageante, mais il faudra rebondir immédiatement contre la Bosnie.

Dans l'autre match,la Suisse et la Bosnie se sont quittées sur un score nul 1-1.

Classement Groupe F
1- Allemagne 3 pts
2- Bosnie 1 pt
3- Suisse 1 pt
4- Simtopia 0 pt

Demain, le second tour de matches de poules débute avec Macédoine du N. - France, Suède - Italie et Croatie - Russie.


Tous les articles +