FC Pais del Castillet    Rapyuta United
Copa Pumacana Finale

Une finale de haute lutte

19 juin 2020 par Seb

Ca y est, c'est l'heure pour la Copa Pumacana de rendre son verdict ! Et c'est une affiche surprenante qui s'offre a nous, la plus grosse surprise étant une absence : celle des Aguazul Papaya, l'équipe qui était promise a un nouveau titre selon tout les commentateurs sportifs et qui a perdu contre le Pais del Castillet FC, la révélation de cette coupe. Mais attention a ce statut de nouveau favori, car en face s'érige le Rapyuta United, qui ne compte certainement pas jouer les potiches et compte bien lutter jusqu'au bout pour remporter cette coupe. 

En tout cas, les deux équipes vont présenter un profil similaire sur le terrain, en adoptant toutes deux une formation en 4-2-3-1 offensive, une façon de jouer qui aura décidément marqué l'édition 2020 de cette Copa Pumacana. Voyons dans le détail les compositions des deux équipes :

PAIS DEL CASTILLET FC : Monràs - Villa, Porta, Hater, Rey - Ertols, Lagaffe - De la Fontaine, Bartra, Massia - Alonso
RAPYUTA UNITED : Lanez - Perez, Bull, Lanez, Lacassa - Diablo, Oblievo - Memento, Vagos, Rastapopoulos - Avarez

Le Pais del Castillet FC détiens un avantage supplémentaire, celui de recevoir sur son terrain. Mais il faut croire que malgré cet avantage, la chance n'est pas du côté des catalans ce soir : dès la 4e minute, Bartra se blesse et doit quitter le terrain, c'est un véritable coup dur pour l'équipe qui se voit amputé de l'un de ses meilleurs joueurs dès le début de la partie. C'est donc Puebla qui le remplace. Cela ne va pas entamer la détermination des catalans qui vont rapidement s'emparer de la possession et tirer a tout va sur les cages adverses ; mais peu de tirs vont arriver jusqu'au cadre, et Lanez est suffisamment vigilent pour que Rapyuta puisse tenir le 0-0 jusqu'a la mi-temps.

Au retour des vestiraires, le schéma reste le même au début de cette seconde mi-temps. Les premiers remplacements arrivent : le Pais del Castillet FC fait sortir sa pointe Alonso pour le remplacer par Bobby Lapointe, qui est pourtant légérement blessé, tandis que le Rapyuta United fait deux remplacements a la 66e minute pour sortir Rasrapopoulos et Oblievo, remplacés par Barrio et Olivio, suivi rapidement par le dernier remplacement de la partie pour les visiteurs a la 74e minute, lorsque Arias remplace Lacassa. 

Ces remplacements ne changeront pas beaucoup la donne, et le Pais del Castillet continuera de se porter a l'attaque. Mais ça va payer a la 73e minute : sur une faute des défenseurs insulaires, Ertols ouvre la marque sur pénalty pour le Pais del Castillet. Les joueurs de Rapyuta sont maintenant sous pressions, avec seulement un quart d'heure pour égaliser, et ils se jettent a l'assaut des cages adverses. Les catalans vont se replier en défense, et tenir, tenir, et le temps additionnel arrive avec toujours 1-0 pour les locaux ; mais attention a ne pas crier victoire trop vite, et ces derniers vont vite s'en rendre compte : la délivrance pour Rapyuta United arrive a la 90e+2, lorsque Olivio arrache les prolongations.

Les prolongations vont être électriques sur le terrain, avec des joueurs qui cachent de moins en moins leur impatience, pas moins de 3 cartons jaunes ont été distribués lors de ces prolongations et encore, d'autres auraient pu tomber si l'arbitre avait été sévére. C'est un jeu haché que les deux équipes nous proposent, même si il est  vrai que la fatigue des joueurs n'aide pas au spectacle. Tout laisse penser que nous allons vers des tirs au but pour départager les deux équipes, quand Marco Porta offre la délivrance au stade Aimé-Giral en marquant a la 115e minute pour le Pais del Castillet FC. Abattus, les joueurs de Rapyuta ne tenteront pas d'égaliser une nouvelle fois. La fin du match est sifflée par l'arbitre, et les clameurs viennent en même temps dans les gradins du stade : le Pais del Castillet FC remporte sa première Copa Pumacana !
 


Tous les articles +