S-Ligue 2

Tirage au Nord

09 mai 2020 par Anthony44

La température est fraîche mais agréable à Elöayuri avec trois degrés positif au compteur des thermomètres. Des délégations venant de l'ensemble des régions s'apprêtent à découvrir le complexe de la compétition à venir. Dix clubs, deux poules puis une finale de classement pour chaque position, voilà un programme clair et net ! Après un voyage plus ou moins éprouvant, les équipes sont accueillies dans le meilleur hôtel de la ville avec trois informations : pas de prostituées après vingt-deux heures, pas de drogue sauf locale afin de faire marcher les petits producteurs et surtout être présent à vingt-heures le soir-même pour le tirage des groupes.

Après une journée d'observation des joueurs avec des vénus d'horizons différents et au vu des marques sur le visage d'Elöayuri et des soyeux cheveux de certains joueurs Tengeriin Bugnuud, des mines deconfites des joueurs du Pastis SG ou à la prestance de Newstone, la vie n'est pas la même pour tous. Vingt-heures pétantes et une équipe manque à l'appel mais ils ne semblent pas boire au vu des rires et du bruit des verres qui claquent sur la table.

Le tirage se fera sans eux, dans une ambiance assez studieuse à la surprise générale, les groupes tombent : Dans la poule A, on retrouve le Pais del Castillet (Pumacana), Zénith Ristov (Vostok), AC Klim (Nordviken), SKB Kluisberg (Avalonia) ainsi que les absents du Pastis-SG (Pangéa) Dans la poule B, les locaux seront accompagnés de Repyuta United (Pumacana), Dinamo Muramures (Vostok), Newstone FC (Albishire) ainsi que les inconnus et surprenant Tengeriin Bugnuud (Asahi). L'avantage dans ce type de compétition où personne ne se connaît vraiment, c'est qu'il n'y a ni joie, ni peurs ni frustration mais simplement un silence, long et finalement cassé par un rot à l'entrée de la salle et une question "hey vous auriez pas des cacahuètes ?"

Le repas conclu avec des tablées pour chaque équipe en mode Harry Potter à l'Ecole des Sorciers, l'ensemble des joueurs ont regagné leurs chambres seuls ou accompagnés avant de se retrouver le lendemain avec le programme clair pour la compétition à venir et les premiers créneaux d'utilisation des terrains annexes afin de préparer au mieux cette compétition et s'habituer aux conditions rustres du nord de la région. Cette 1ère édition de la compétition en appellera d'autres selon le président du K.E qui aimerait poursuivre cette tradition en l'adaptant selon l'évolution de son club mais où le format se poursuivra sur un modèle entre 8 et 12 clubs.

Dans tous les cas, la nuit fut plutôt courte et la règle sur la sexualité débridé après une certaine heure ne fut pas totalement respectée ... A moins que certaines équipes ne renforcent à leur manière leur cohésion... La certitude c'est que certains joueurs semblaient motivés à descendre dans la grande salle pour connaître leur première rencontre en visualisant le tableau à craie de qualité médiocre mais laissant voir les quatre premières rencontres ayant lieu en fin de semaine : Pais del Castillet - Zénith Ristov, AC Klim - SKB Kluisberg, Tengeriin Bugnuud - Dinamo Muramures, Newstone FC - Rapyuta United. De leur côté, certains joueurs semblaient plutôt "réfléchir" à comment récupérer de la veille, repos et eau ou bien rallumer la chaudière comme on dit par chez nous ... La deuxième solution a semble-t-il été privilégiée. La compétition va bientôt commencer et il y a une certaine excitation dans la ville minée par la pauvreté mais animée d'une grande passion du football.


Tous les articles +