Amical international

Limite limite

21 mars 2020 par Gwench

Le printemps qui revient ne le fait pas tout seul. Dans ses bagages, deux test-matches pour l'équipe nationale de Simtopia. Le premier, ce soir, est à domicile contre l'Autriche pour une première confrontation entre les deux équipes. Dans quel état de forme seront les joueurs simtopiens, face à des Autrichiens qui ne sont pas tous des inconnus (Lainer, Arnautovic, Burgstaller ou Schöpf pour les plus connus des stades simtopiens).

 

SIMTOPIA :
Drulip - Van Serpy, Grey, Alberran, Bongolo - Badfoot, Clavaux - Provenzi, Del Campo, Van Hoof - Adémi
Rempl. : Barchloff, Krisolovic, Spazzia, Empebba, Grösske, Meunier, Gadj, Woods, Brancheteau, Elric, Lafôret, de Neville

 

AUTRICHE :
Riedmann - Alaba, Dragovic, Wimmer, Lazaro - Arnautovic, Grillitsch, Schlager, Sabitzer - Wolf, Burgstaller
Rempl. : Coban, Lainer, Laimer, Ilsanker, Baumgartlinger, Prödl, Schöpf, Meuer, Bösch, Ulmer, Zulj

 

La rencontre a très mal démarré pour les Blue Stars, puisqu'une interception autrichienne s'est vite transformée en contre-attaque. Grillitsch, au centre du terrain, alerta dans la profondeur côté droit Sabitzer. Lancé à pleine vitesse, l'ailier autrichien laissa sur place Van Serpy. Grey, venu défendre sur Grillitsch ne put l'empêcher de centrer au second pteau où Arnautovic (qu'on connaît bien à Utopia) prit le dessus sur Bongolo pour reprendre de l'intérieur du pied gauche le ballon. Drulip était facilement battu (8e, 0-1). A noter qu'Arnautovic ne célébra pas son but devant le public simtopien. Simtopia tenta bien de revenir dans la partie, dominant tactiquement le milieu de terrain, mais en vain. Les Autrichiens se montraient alors dangereux en contres. Drulip eut fort à faire et il sortit quelques parades à l'horizontale. Toutefois, l'équilibre de l'équipe était instable et, sur un corner à la 20e minute, tiré par Lazaro, Sabitzer dévia de la tête au premier poteau,  juste ce qu'il fallait, en retrait pour Wolf à hauteur du point de pénalty. La reprise de volée du pensionnaire du RB Leipzig ne laissa aucune chance à Drulip (20e, 0-2). Les Simtopiens déjouaient devant leur public.Ce dernier commença même à les chambrer lorsque les Autrichiens entamèrent une passe à 10 avant la pause. A la 40e minute, à la suite de cette série de passes, c'est Alaba, monté depuis son côté gauche, qui se retrouva à l'angle de la surface de réparation. Pas assez pressé par Clavaux qui revenait sur lui, l'international autrichien plaça une belle frappe au ras du poteau droit de Drulip. Heureusement, le gardien veillait et il détourna le ballon en corner. La correction n'était pas loin.

 

 

A la pause, le sélectionneur simtopien réalisa un changement de taille : Empebba, abonné du banc de touche à Utopia, remplaça un Julien Adémi transparent. Le meilleur buteur de la sélection simtopienne a erré pendant 45 minutes sur la pelouse. Ryan Empebba allait ensuite rayonner et redonner de l'intérêt à la rencontre. A la suite d'un corner autrichien repoussé par Bongolo et récupéré devant sa surface de réparation par Provenzi, une terrible contre-attaque se déploya. Balançant une lointaine chandelle vers Empebba, seul en pointe, le buteur utopian profita d'une maladresse de Baumgartlinger sur son contrôle pour lui chiper le ballon et fondre sur les cages de Riedmann. Empebba prit le temps de fixer le gardien pour s'ouvrir l'angle de tir et rédure la marque rapidement (50e, 1-2). Il refit parler de lui quelques minutes plus tard quand, trouvé dans le rond central par Drulip, il subit un vilain tacle de Dragovic, arrivé dans le dos du buteur simtopien. L'arbitre n'hésita pas une seule seconde, même s'il ne s'agit que d'un match amical, et sortit un carton rouge pour le joueur autrichien. Désormais en supériorité numérique, Simtopia put pousser à loisir vers les buts autrichiens. L'apport de joueurs frais, quelques minutes auparavant (Brancheteau, Grösske, et Meunier), fit basculer la rencontre. Simtopia archi-domina la fin de rencontre, mais les occasions de tir demeuraient à l'avantage des Autrichiens... Et le score ne bougeait pas, malgré l'animation offensive. Finalement, sur une dernière tentative, plein axe, de Badfoot pour trouve Empebba, ce dernier réussit le tour de force de mettre à deux pas Wimmer pour reprendre sans contrôle de l'extérieur du pied le ballon. Riedmann ne s'y attendait pas du tout et, à cause de ses mauvais appuis, ne put rien faire pour empêcher l'égalisation d'Empebba (89e, 2-2).

 

Simtopia s'en sort finalement bien, après avoir joué la première période à contre-sens. L'entrée en jeu de Ryan Empebba a totalement changé la donne, et peut-être que cela poussera son entraineur à Utopia à le faire sortir plus souvent du banc de touche. Le prochain adversaire, l'Irlande, ne sera pas non plus une mince affaire, surtout devant son public.


Tous les articles +