Aguazul Papaya    SK Dvalinn    Ventmer Kamitoshi FC
Coupe de Simtopia Demi-finales

Une finale animalière

14 mars 2020 par Gwench

Si vous avez quelques kilos de pâtes, des dizaines de rouleaux de papier hygiénique et quelques packs d'eau, vous pouvez vous poser pour lire le résumé des demi-finales de la Coupe de Simtopia. Au menu, le tenant du titre à domicile contre une équipe de 2nde division : Bluecity Cosmos ; mais aussi une première pour deux clubs, à ce stade de la compétition : Ventmer Kamitoshi contre le SK Dvalinn.

 

Dans la première rencontre, il n'y a pas eu débat, ce fut à sens unique. Les Verdiblancos ont pilonné les buts adverses de Bluecity. Le Cosmos en a vu des étoiles... Dès la 6e minute, Sebastian Giovinco fut trouvé au second poteau sur un centre de Hahn, au bout d'une contre-attaque rapide. Quelques minutes plus tard, à la suite d'une récupération aux 18 mètres, les Aguazul Papaya ont remonté tranquillement le ballon. Chumacero, plein axe, ajusta une lourde frappe sous la barre de Masip (21e) pour le 2 à 0. Cela ne s'arrêta pas là, puisqu'avec une régularité de métronome, les locaux augmentèrent leur avance de deux unités supplémentaires. André Hahn (35e), à la réception d'un très long centre aérien au second poteau, puis Magnusson (39e), d'une volée rasante du gauche à 9 mètres sur corner, achevèrent les joueurs du Cosmos avant même la mi-temps. La seconde période fut une lente gestion de l'avance par les Aguazul Papaya, malgré de nombreuses tentatives (31 tirs au total). Les Aguazul Papaya défendront leur titre en finale.

 

 

Ensuite, à Kamitoshi, ce fut un scénario bien différent auquel les spectateurs ont assisté entre le Ventmer Kamitoshi et le SK Dvalinn. La rencontre fut bien plus tendue et serrée que la précédente. Peu de jeu durant la première période, avec une grosse bataille au milieu de terrain. Sportiello et Martinez n'ont pas eu beaucoup d'efforts à fournir pendant les 45 premières minutes. Après la pause, ce fut un petit peu différent, avec quelques occasions dangereuses, avec Pulgar et Léon à la baguette, côté Kamitoshi. Côté statistiques, le Ventmer a tiré 13 fois au but contre 8 pour Dvalinn. Mais, à force de patience, et sans jamais se découvrir défensivement, les Cerfs ont réussi à renverser la vapeur et, mieux, à trouver le chemin des filets. Dvalinn pourra remercier Pecina, qui a réussi à s'isoler côté droit pour placer un long centre aérien vers le second poteau, et Bakambu qui a surgi au milieu de la défense de Kamitoshi pour reprendre le cuir de la tête (78e). Suffisant pour Dvalinn qui sortit les herses et le bus pour défendre cet avantage au score. Les dix dernières minutes furent stressantes pour les Cerfs car Kamitoshi joua son va-tout. Mais ce sera bien Dvalinn qui ira défier les Aguazul Papaya.

 

Nous aurons donc une finale inédite entre les Iguanes et les Cerfs.


Tous les articles +