S-Ligue 1

Un quatuor de folie

29 mars 2020 par Gwench

Après la pause internationale, pas franchement reluisante pour Simtopia (nul contre l'Autriche 2-2, défaite en Irlande 1-2), la S-Ligue 1 reprend ses droits pour la 31e journée de championnat. La lutte est toujours aussi intense pour le titre de champion, mais aussi pour les accessits européens. Est-ce que la donne a changé ce soir ?

 

 

 

Ce ne sont pas les multiples matches nuls qui vont beaucoup impacter le classement, ce soir, avec pas moins de cinq rencontres où les points ont été partagés. Cela dit, ils représentent pas mal de surprises, à leur façon. Le plus surprenant concerne Spremberg BK, en déplacement à Arcandias. Le FCA, toujours imprévisible, a tenu la dragée haute aux Sprembergeois. Tout en courbant le dos à l'extrême, tel le roseau. Les visiteurs ont possédé le ballon à outrance mais ils ne sont pas parvenus à trouver le chemin des filets en 18 tentatives. Une nouvelle fois, c'est avec le frein à main que les Sprembergeois progressent dans leur quête européenne.

D'autres prétendants européens laissent des plumes ce soir sur le tapis, dans un derby de l'est simtopien. Le Ventmer Kamitoshi accueillait son ennemi préféré, Heiwashima Utd, pour la dernière rencontre en terre d'Asahi entre les deux formations, puisque les Shadows vont déménager de ville la saison prochaine. Dans une rencontre équilibrée, que Kamitoshi pensait avoir prise par le bon bout grâce à Pulgar (11e), les deux équipes se sont rendues coup pour coup, les locaux finissant par céder en fin de partie, par Ricardo Goulart (82e). Voilà un score qui complique les chances de chacun d'accrocher un strapontin européen.

A Utopia, l'Inter recevait Dvalinn. Le match fut plutôt serré, ce qui constitue une bonne surprise pour le SK Dvalinn qui met à profit chaque rencontre de championnat restante pour préparer du mieux possible la finale de la Coupe de Simtopia (il n'y a plus rien à jouer en SL1). Sérieux et appliqués, les Cerfs ont fait déjouer Utopia et le partage des points est une juste récompense pour eux. Utopia, de son côté, n'attend que la fin de saison pour libérer ses joueurs et mettre la clé sous la porte.
Dans le duel de la peur, en bas de classement, Warwickal FC recevait les Ulysses FC. Alors qu'on pouvait s'attendre à un match terne, les deux équipes ont plutôt joué le jeu de la victoire. A Warwickal la possession (58%), aux Ulysses les contre-attaques (15 tirs). Longtemps, le sort du match fut indécis, puis tout s'accéléra en fin de rencontre, quand Haraguchi trouva le chemin des filets, libérant tout un stade (81e)... avant que celui-ci ne soit douché dans la foulée par Narvalho (83e). Les deux équipes restent engluées aux dernières places.

Enfin, abordons le dernier match nul, le seul avec un véritable impact dans la course au titre : celui concédé par le Spartak Grostov sur la pelouse de Sliasthorp VK ! Dans un match fair-play (aucun carton jaune), les Ratons ouvrirent la marque sur un pénalty (16e) et tinrent longtemps leur avantage au score, malgré les tentatives de Grostov. A l'heure de jeu, toutefois, on pensa la messe dite quand le Spartak retrouva son jeu léché pour égaliser d'abord (61e) puis breaker ensuite (71e). On connait l'importance du 3e but dans un match, qui décide souvent du vainqueur. Sliasthorp ne s'est pas arrêté à cette statistique pour aller arracher le point du nul à la dernière minute. Le Spartak lâche deux précieux points dans la lutte pour le titre, surtout si dans le même temps les Aguazul Papaya s'imposent contre le Zénith Kirkov.

 

 

Et c'est exactement ce qu'ils ont fait, avec la manière et une large victoire 3 à 0. Dominateurs, offensifs et réalistes, les Aguazul Papaya ont enterré tout espoir de résultat pour Kirkov en 45 minutes. Une nouvelle fois, Giovinco a fait parler la foudre, réussissant un doublé, avant que Zahavi n'enfonce le dernier clou dans cette prémière période au bout du bout des arrêts de jeu. La suite ne fut qu'une bonne et intelligente gestion de l'avntage au score. Pour Kirkov, c'est un gros coup de frein pour les places européennes.

Ces places européennes qui nous offrent des rencontres tendues, comme à Zotterveld où le KVZ Hament affrontait Kattegat IF. L'une comme l'autre joue gros en cette fin de saison. Les Kompers peuvent encore décrocher un 4e titre pendant que les Canaris espèrent prendre le train pour l'Europa League. Ces enjeux, cette tension, tout cela s'est bel et bien traduit sur la pelouse du Komp : six cartes jaunes et une carte rouge (Jansens, KVZH). Heureusement, au milieu de cette bataille des protège-tibias, Benteke a allumé la lumière à la 64e minute. Un seul but, le premier de Benteke sous ses nouvelles couleurs, permet au KVZ Hament de revenir sur le duo de tête Aguazul-Spartak. Mais avec un adversaire en plus dans les pattes.

En effet, le RFC Aurora ne lâche rien cette saison. Après avoir touché le fond lors des 6 premières journées (4 fois lanterne rouge), maintenant c'est le titre que jouent les Boeren. Et, ce soir, au vu des circonstances, il ne fallait surtout pas lâcher le moindre point. Irwellshie Utd entendait bien jouer le rôle du poil à gratter et il le fit plutôt bien durant la première période, même s'il a offert le premier but sur un but contre son camp de Nacho Monreal (31e). Sans avoir dominé plus que cela, Aurora prenait la tête mais lagnac des visiteurs rééquilibra les débats, puisque Leiton Jimenez égalisa 4 minutes plus tard (35e). La solution est alors venue d'une recrue hivernale, Ruud Famkert, avant la pause à la 40e minute. Irwellshire Utd rentra aux vestiaires en étant mené, il en ressortira inoffensif en seconde période. Heureusement, la défense tint bon, parce que les Auroréens étaient déchainés (26 tirs au total !). Mais le score ne bougea plus.

La S-Ligue 1 voit s'opérer un resserrement intéressant en tête du championnat puisque le Spartak Grostov, les Aguazul Papaya, le RFC Aurora et le KVZ Hament se tiennent tous les quatre en 2 points ! Il semblerait que le futur champion soit l'un d'eux.

 

 

 

Par ailleurs, il est à noter que le premier poursuivant de ce quartet se retrouve relégué, ce soir, à 12 points ! Le Standard Tygres a peut-être définitivement dit adieu aux espoirs de titre en concédant une défaite sur sa pelouse face aux Leprechauns de St-Patrick. Archi-dominés, pressés de toutes parts, United of St-Patrick a réussi l'exploit de s'imposer 2-0 à Tygres. Concédant 26 tirs, ils n'encaissèrent aucun but. Mieux, avec seulement 5 tirs cadrés, les Verts ont trouvé deux fois le chemin des filets. Stephenson et Thomas offrent là une intéressante victoire à leur club qui peut encore espérer faire un Top10 pour sa première saison dans l'élite. Pour Tygres, il va falloir regarder dans le rétroviseur, dorénavant : six clubs peuvent encore les déloger de la 4e place, le plus éloigné étant Spremberg, à 6 points.

Le concurrent le plus dangereux pour Tygres est un voisin avalonien : le RRC Armorbeek. Ce soir, si vous vouliez voir des buts, il fallait aller au Bosjwik. Les Blues recevaient Hayabusa FC, promis à la disparition l'année prochaine, mais qui continue de jouer à fond toutes les rencontres. Dans un scénario fou, Armorbeek est parvenu à s'imposer 5-3 après avoir mené 4-1. Toujours menés, les joueurs de Hayabusa n'ont jamais abdiqué, en atteste leur 3e but à la 90e minute, revenant ainsi à 4-3, avec l'espoir d'accrocher le point du nul. Hélas, dans cet instant de "hourra-football", ce furent les Blues qui en profitèrent pour clore définitivement les débats. Autant de buts, cela fait plaisir à voir, et cela compense les 0-0 du soir.

 

 

 

Revivez les meilleurs moments de la 31e journée de S-Ligue 1 avec le résumé vidéo :

 

 

 

Résultats complets et classement
Toutes les statistiques de la saison

 


Tous les articles +