S-Ligue 1

Fou, fou, fou !

04 mars 2020 par Gwench

Pas de Ligue des Champions ce soir, mais la semaine prochaine oui. En attendant, faisons le point sur le championnat de S-Ligue 1. 29ème journée et toujours autant de questions : qui sera champion ? qui sera qualifié en coupes d'Europe ? qui terminera cruellement à la dernière place ?

 

 

Pour le titre de champion, tout reste possible pour 4 équipes. Deux ont pris de l'avance (Aguazul, Spartak) avec deux autres à leurs trousses, pas très loin (RFCA, KVZH). Ce soir, tout a changé encore à la suite d'un match fou, fou, fou à Irwell. United accueillait le Spartak Grostov dans un Heaton Park rempli à bloc. La rencontre ne mit pas longtemps à se débloquer, grâce à Miller, prompt à faire trembler les filets d'une belle frappe (3e). A partir de là, la rencontre fut débridée, le ballon allant de part et d'autre du terrain. Grostov ne fut pas loin d'égaliser mais les montants en ont décidé autrement. Au retour des vestiaires, Irwellshire a accru son avance en marquant un second but (53e). Le Spartak Grostov n'était plus trop dans la partie. Pourtant, ils ont réussi un gros coup avant la 90e minute, puisque Babel, sautant plus haut que les défenseurs d'Irwellshire Utd, réduisit la marque (71e) puis Bronsteiner égalisa à la 88e d'une lourde frappe croisée. Le Spartak revenait de loin. Enfin, c'est ce qu'il pensait car les Red Racoons ont lâché les chevaux dans les derniers instants du match, claquant trois buts en 5 minutes ! Une folie comme on en voit rarement cette saison, durant des arrêts de jeu dont on parlera longtemps dans les pubs d'Irwell.

Grostov abandonne sa place de leader car, dans le même temps, les Aguazul Papaya sont allés chercher une importante victoire sur la pelouse de Heiwashima. Les Shadows ne se sont pas laissées faire quand Giovinco a ouvert la marque en première période. Junior Moraes venait d'égaliser à la 74e minute quand les Aguazul Papaya se sont décidés à ressortir de leur moitié de terrain. Giovinco, une fois de plus, sortit de sa boîte pour le but victorieux (80e). Les Iguanes reprennent la première place pour un point. Jusqu'à quand cette lutte va durer ?

 

 

Leurs poursuivants aimeraient pouvoir leur revenir dessus mais ça ne s'est pas forcément passé comme espéré pour le RFC Aurora. Au Parc Dufrasne, les Boeren ont déjoué face à un bloc défensif solide du FC Arcandias venu chercher un résultat. Disposés en 4-1-4-1, les joueurs d'Arcandias ont su attendre leur moment pour piquer tel le frelon par Jairo. Un seul but qui a tout changé pour le FCA. Vaillante, la défense Harnasi - Stambouli - Fabra - Warsmann a écoeuré Famkert, Avramentis et consorts. Aurora rate l'occasion de revenir à un point du Spartak Grostov. Dans le même temps, le KVZ Hament a repris quelques longueurs sur ce même Grostov. Les Kompers ont montré deux visages durant ce match. En première période, ce fut intéressant et cela s'est traduit au tableau d'affichage par deux buts. Cet avantage à la pause permit d'éviter l'accident en seconde période, car Saint-Patrick, pourtant brouillon, est parvenu à réduire le score en fin de match. Un peu trop tardivement, mais suffisant pour faire douter les Kompers.

 

 

Dans le grupetto d'équipes visant l'Europe, il y a eu pas mal de chamboulements ce soir, avec quelques contre-performances. Peut-être qu'on peut plutôt parler de bons matches des équipes victorieuses, peu habituées à être à la fête cette saison. A Kattegat, le sort du match a basculé en moins de 60 secondes. A peine le coup d'envoi sifflé, Bakari Konté s'est illustré en marquant sans trembler sur sa première opportunité. Ensuite, ce fut plutôt fermé, même si quelques tirs ont animé le reste du match. Warwickal s'impose mais n'en profite pas pour s'extirper du bas du classement car, à Armorbeek, dans un match déroutant, Sliasthorp a obtenu sa deuxième victoire d'affilée, une première depuis la Coupe de la Ligue de l'été dernier ! Le RRC Armorbeek semblait pourtant bien parti en marquant à la 4e minute par Ristovski et en gérant tranquillement cet avantage. La fatigue a fini par jouer de mauvais tours aux Blues, avec des brèches de plus en plus grandes dans le milieu de terrain dans lesquelles se sont engouffrés les Ratons. Jaworski parvint à égaliser à la 74e minute. Armorbeek essaya de renforcer son milieu en procédant à deux remplacements dans ce secteur de jeu. Mais ce ne fut pas suffisant et les locaux ont cédé dans les tout derniers instants du match, avec un malheureux but contre son camp de Casteels. Le portier resta longtemps prostré. Enfin, à Dvalinn, dans une répétition de la prochaine demi-finale de Coupe de Simtopia, les Cerfs recevaient le Ventmer Kamitoshi FC. Dvalinn a beaucoup tenté et s'est montré dangereux plus souvent qu'à son tour, mais la ligne de quatre défenseurs des Mariners a répondu présent. Sur un corner, le match s'accéléra, avec un but de la tête de Bakambu. Kamitoshi a dû se remonter les chaussettes pour aller chercher le point du nul et peut remercier Pulgar. Kamitoshi n'a plus gagné depuis plus d'un mois (le 22 janvier, en quart de finale de Coupe contre St-Patrick) et voit l'Europe s'éloigner.

 

 

Autre rencontre avec un scénario renversant, l'opposition entre Hayabusa FC et les Ulysses FC. La lanterne rouge, comme souvent, a livré un match correct et intéressant pour, finalement, ne pas être récompensé de leurs efforts. Les buteurs habituels du club pangéen, Quintero et Naismith ont amené les Ulysses à mener par deux buts d'avance. Et puis, en fin de rencontre, les Faucons sont revenus dans le match en 2 minutes. D'abord un pénalty de Schöpf puis Hiroyasu pour un 2-2 animé. Les Ulysses font même une mauvaise affaire, par rapport aux résultats de Sliasthorp et de Warwickal.

 

En milieu de tableau, Spremberg BK était opposé au Zénith Kirkov. Entre un club qui revient des bas fonds du classement et un nouvel arrivant en SL1 qui possède une chance réelle d'accrocher l'Europe pour sa première saison, on pouvait craindre un match fermé et bloqué par l'enjeu. Au contraire, la partie fut animée et intéressante, mais les lumières étaient sur les gardiens ce soir. A ce petit jeu, c'est Butland qui a su le mieux tirer son épingle du jeu, car son vis-à-vis, Kalinic, a cédé une seule fois de la partie, à l'heure de jeu. Paul Inlan offre une victoire importante pour les Loups du Vostok. Kirkov est à un point de la 5e place (la dernière qualificative pour l'Europa League). De la 5e à la 11e place, les équipes se tiennent en 4 points.

 

 

D'ailleurs, l'équipe qui regarde dans son rétroviseur, dans ce grupetto, c'est le Standard Tygres. Ce soir, c'était l'Internacional "Harlem Globe Trotters" Utopia CF qui se présentait sur la pelouse du Bastin. Un test-match pour Tygres. Pendant longtemps, ce fut un calvaire pour le Standard qui butait vague après vague sur la défense utopiane. Une grande possession stérile, jusqu'à l'heure de jeu. Tygres trouva la faille et le bâteau Utopia sombra rapidement. En trente minutes, les Rouches passèrent trois buts à l'Inter. Le Standard signe un 8e match sans défaite mais peut difficilement envisager le podium. Les 3e et 4e du championnat, le RFC Aurora et le KVZ Hament, possèdent 9 points d'avance. Mais ce championnat est fou, donc qui sait ?

 

Résultats complets et classement
Toutes les statistiques de la saison


Tous les articles +